Nos événements

Samedi 2 juin 2018

Dans le cadre de notre campagne « Faidherbe doit tomber! » et à la veille du bicentenaire de la naissance de ce général colonialiste, nous vous invitons samedi 2 juin pour une balade anticoloniale organisée par le Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP) afin de débaptiser symboliquement quelques-unes des rues de Lille et les rebaptiser du nom d’antiracistes et d’anticolonialistes.

De nombreuses rues de nos villes continuent de porter des noms d’esclavagistes, d’hommes politiques, de théoriciens racistes et d’assassins de masse coloniaux : le général Louis Faidherbe, le maréchal Lyautey, Jules Ferry, etc. Cette célébration, qu’elle soit consciente ou non, est une insulte aux peuples qui ont subi l’esclavage puis aux pays qui ont été colonisés.

DÉPART SAMEDI 2 JUIN à 10H00 GRAND PLACE de Lille.

Dans une ambiance familiale et conviviale, chaque arrêt sera l’occasion d’une réappropriation d’une tranche d’histoire occultée.

Cette balade anticoloniale sera suivie d’un hommage aux résistants et victimes du colonialisme au pied de la statue glorifiant Louis Faidherbe place Richebé.

A partir de 17h, nous vous attendons au Café citoyen, 7, place du Vieux Marché aux Chevaux, afin de partager un verre et échanger sur notre campagne.

Venez nombreux-ses!

 

—–

Samedi 19 mai 2018

​La vague mondiale de déboulonnage des statues célébrant les grandes figures du colonialisme et de l’esclavage souligne deux vérités. D’abord, que les « mentalités » se construisent à partir des représentations (visuelles comme verbales) de l’Histoire, plus peut-être que l’inverse. Ensuite que l’espace public, comme l’expression l’indique, appartient à tout le monde et n’est pas au seul service des institutions en place.

A partir de la campagne « Faidherbe doit tomber » lancée à Lille le 10 avril, la rencontre proposée samedi 19 mai invite à une réflexion sur les implications de la présence du nom de Faidherbe et de sa statue à Lille. Réflexion ouverte à d’autres géographies mentales (tout à fait concrètes), c’est-à-dire à d’autres noms comme à d’autres lieux.

Invités:
Rodolphe Gauthier, écrivain, critique d’art et éditeur indépendant. Il est l’auteur d’un article intitulé « ‘Faidherbe doit tomber’: de la propagande de l’art à l’art de la propagande », publié par le site lundi.am.
Khadim Ndiaye, historien, membre du Collectif sénégalais contre la célébration de Faidherbe (via Skype).

Lieu: Médiathèque du Vieux Lille, 25-27 place Louise de Bettignies.

Événement organisé par l’Atelier d’histoire critique et l’association Survie Nord: https://www.facebook.com/events/173034526737755/

—–

Mardi 10 avril 2018

Lancement de la campagne « Faidherbe doit tomber! » : le collectif s’est réuni à la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES).

—–

Contacts:
– Twitter: https://twitter.com/ABasFaidherbe
– Facebook: Faidherbe doit tomber!